Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Gérard LEBRUN

Gérard Lebrun (1930-1999) est né et mort à Paris, mais il a partagé sa vie professionnelle entre les universités d’Aix-en-Provence et de São-Paulo et Campinas (Brésil). Professeur extraordinaire, dont les cours étaient écrits et joués comme des œuvres d’art et dont la personnalité intellectuelle, discrète en France, demeura déterminante pour des générations de philosophes, de penseurs et de politiques brésiliens, il est connu comme l’auteur presque mythique d’ouvrages de référence en histoire de la philosophie allemande, dont Kant et la fin de la métaphysique (Paris, A. Colin, 1970, rééd. Livre de poche, 2003 ) et La patience du concept, Essai sur le discours hégélien (Paris, Gallimard, 1972). L’envers de la dialectique, écrit en français mais jusqu’à ce jour inédit en France, avait fait l’objet d’une édition brésilienne en 1988 (O Avesso da Dialética: Hegel à Luz de Nietzsche, Companhia das Letras, São-Paulo, Brésil, trad.Renato Janine Ribeiro).

L'Envers de la dialectique. Hegel à la lumière de Nietzsche

Conseil de lecture