Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Le choix du libraire

Le choix du libraire

Frères migrants

MARION HANRIOT Librairie des Danaïdes, Aix-les-Bains

Dans un très beau livre aussi poétique que politique, Patrick Chamoiseau nous invite à nous réveiller. Une « lance d’alerte » à notre humanité morbide. Pour Patrick Chamoiseau, ce qui se joue dans le drame des migrants est un risque pour l’humanité. Non pas parce que le nombre de corps repêchés dans la Méditerranée est un drame humanitaire au sens numéraire, mais parce qu’à chaque homme, femme, enfant, qui meurt en mer, c’est une part du monde des possibles qui n’adviendra pas. Notre monde est devenu un grand magasin de « prêt-à-porter d’une précarité légalisée obligatoire ». Et le poète l’affirme, la barbarie aujourd’hui n’est pas dans la menace de l’étranger, elle est devenue un des piliers de notre système mondialisé, où l’argent, le toujours plus d’argent, de biens, de services est l’unique moteur de la ronde humaine, et autorise tous les comportements. C’est pourquoi il évoque le concept de mondialité (versus mondialisation), élaboré par Édouard Glissant : la mondialité « c’est l’inattendu humain » avec la conviction que « rien ne s’est fondé dans l’immobile et dans le fixe. » À la lumière de cette réflexion profonde, l’axe de la menace s’inverse, ce n’est pas l’Autre qui met notre vie en danger, mais nous-mêmes, car rejeter l’autre, c’est céder à la peur mortifère, au rejet de la vie. Ne l’oublions pas, « Il y a du Trump en chacun de nous. »

Agenda

<< Décembre >>
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
25
26
27
28
29
30
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01
02
03
04
05

Conseil de lecture