Vie et Mort de Paul Gény

Philippe Artières

Date de parution 17/01/2013

Fiction et Cie

224 pages - 19.00 € TTC

Ma mère m’avait raconté l’anecdote alors que je n’étais qu’un enfant. Son grand-oncle Paul Gény, philosophe jésuite, avait été assassiné à Rome en 1925 par un fou. L’histoire avait sombré dans l’oubli. Mais en 2010, la mort de cet oncle a ressurgi. Au bénéfice d’un séjour à la Villa Médicis, je suis parti à Rome en quête de cet ancêtre au point de l’incarner. Là-bas, dans les rues, dans les archives, dans les palais, à force d’errer, j’ai retrouvé le philosophe et son assassin. L’inconnu s’appelait Bambino, l’enfant. Et, au coin d’une place, j’ai croisé un autre personnage, plus obscur encore, plus proche, plus inquiétant aussi. J’ai quitté l’aïeul et j’ai suivi ces deux-là. Ils m’ont emmené loin, à l’autre bout de la ville, dans l’autre pays.


Ph. A.


Les médias en parlentLes médias en parlent


Libération

«"Vie et mort de Paul Gény" est une réflexion sur l'erreur»

Jean-Maurice de Montremy
Le Journal du Dimanche

"Ici la religion, la folie et l'histoire redistribuent leurs rôles