À qui se fier ?

Peter Spiegelman

Traduit par Jean Esch

Date de parution 17/01/2013

Seuil Policiers

416 pages - 21.80 € TTC

Carr, ex de la CIA, et sa bande s'apprêtent à délester d'une centaine de millions de dollars le banquier Curtis Prager, ancien gestionnaire de hedge funds devenu blanchisseur d'argent sale à grande échelle.

De quoi se retirer paisiblement sous les palmiers des tropiques. Leur plan est impeccable, quoique fort tordu, et chacun est un as dans sa spécialité, ce n'est pas là que le bât blesse. Le vrai problème, c'est que Carr n'a aucune confiance en ses hommes, dont la fébrilité et l'indocilité annoncent des moments difficiles. Est-ce parce qu'ils ont la nostalgie de leur ancien chef, Declan, qui a trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses lors de leur dernier coup? Comment expliquer les désobéissances et mensonges qui s'accumulent? Au fil d'une action portée par une sacrée dose d'adrénaline, Carr est de moins en moins serein. D'autant que leur commanditaire, l'énigmatique Boyce, lui a passé des infos erronées. De quoi devenir paranoïaque, non?


A la croisée des chemins qui relient Les Arnaqueurs, Ocean's Twelve et L'Affaire Thomas Crown, Peter Spiegelman réussit un thriller musclé où la subtilité de la combine n'a d'égale que l'intensité du suspense. Mais son indéniable sééduction procède aussi d'une écriture insolente traversée de traits d'humour noir qui fera le bonheur des fans d'Elmore Leonard et du Donald Westlake de la série "Dortmunder".

Peter Spiegelman a travaillé pendant vingt ans dans la finance, auprès de banques prestigieuses de Wall Street. Il vit dans le Connecticut.


Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch.