Haine froide
A quoi pense la droite américaine?

Nicole Morgan

Date de parution 06/09/2012

Essais (H.C.)

264 pages - 19.50 € TTC

Perdue dans ses problèmes, l’Europe prête peu d’attention à la scène politique américaine. À peine prend-on note d’un mouvement populiste sorti de l’ombre : le Tea Party, où se côtoient intégristes religieux martelant la Bible, athées agitant la Constitution américaine, jeunes sans emploi, retraités ruinés par la crise et nostalgiques d’une Amérique toute-puissante. Un tel éclectisme n’empêche pas ce mouvement d’être révolutionnaire, car il réclame un changement radical de pouvoir, qu’il veut faire passer du secteur public au secteur privé : la complète libre entreprise.

Cette idéologie s’est formée aux États-Unis, mais sa vocation universelle concerne l’avenir de tous les États-nations modernes. Comme toute idéologie, elle repose sur des postulats simplistes qu’elle transforme en vérités irréfutables sous la bannière d’une pseudo-science : ici l’économie. Comme les idéologies dures, elle véhicule des émotions fortes qui puisent dans l’inconscient collectif, haine et peur en tête, punitions à l’appui, intégrismes en sus. La haine la sous-tend, le chiffre l’aseptise, l’incompétence la qualifie.

Ce livre donne toutes les clés d’une formidable machine à penser qui s’est construite sur un demi-siècle, avec ses intellectuels et ses best-sellers, ses prix Nobel, ses alliances sulfureuses et ses puissances qui habitent sur une autre planète, là où ne vit qu'un pour cent de la population mondiale.



Nicole Morgan (PhD) est professeur de philosophie au Collège militaire royal du Canada de Kingston. Elle a notamment publié Le Manuel de recrutement d’Al-Qaïda (Seuil, 2007, en collaboration avec Mathieu Guidère), et Le Sixième Continent, L’Utopie de Thomas More (Vrin, 1996).