Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer

Frères sorcières

Une fois encore, le lecteur est emporté par la beauté de la langue, sa puissance d'envoûtement, la singularité radicale des images et du propos.

En attendant les robots

Dans un essai captivant, le sociologue Antonio Casilli déconstruit le discours de l'innovation numérique qui prétend pouvoir tout automatiser. [...] Une analyse brillante des mouvements profonds qui sont en train de transformer radicalement le monde du travail.

En attendant les robots

L'ouvrage impressionne par sa portée descriptive et sa sagacité dans l'analyse. [...] La lecture d'En attendant les robots est, comme le souligne la sociologue Dominique Méda, qui en sine la post-face, une inviation à "résister".

En attendant les robots

Une magnifique leçon de lucidité.

Les Enténébrés

Le troisième roman de Sarah Chiche explore les illusions de l'identité et tire son charme de ses fragilités. Ambitieux.

Tristes grossesses

Les meilleurs livres d'histoire ont, parmi leurs vertus, de rendre sensible le passage du temps, de faire mesurer tout ce qui change, d'une époque à l'autre. Telle est la réussite de l'ouvrage que Danièle Voldman et Annette Wieviorka consacrent à un passé qu'on pourrait croire tout proche, celui de la France au début des années 1950. Et pourtant, il s'agit bien d'un autre monde.

L'Invasion des imbéciles

C'est beau, c'est cruel et c'est drôle.

La plus précieuse des marchandises

Un conte admirable et terrible.

Sex & Rage

Aux antipodes d’un simple témoignage sur la splendeur et la décadence d’une époque, Sex & rage est un roman d’apprentissage dont la forme impressionne : essorée de toute affèterie, toute pose, la phrase nette et limpide d’Eve Babitz s’attache à proscrire de la narration la moindre tentation romantique ou sentimentale. Réaliste et délicat, discrètement mélancolique, le geste de Babitz a l’élégance infinie du détachement.

Frère d'âme

Avec son style oral, naïf, ses expressions répétées comme un mantra, le roman de Diop envoûte plus sûrement qu'un classique roman sur la guerre.

Pages