Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Critique de la raison journalistique. Les transformations de la presse économique en France

Le retour en force du libéralisme et les restructurations du secteur de la presse écrite donnent une actualité nouvelle au problème des relations entre le journalisme et l'économie. Mais les débats sur ce sujet se limitent presque toujours à une question unique : les journalistes peuvent-ils résister aux pouvoirs économiques qui, annonceurs ou actionnaires des médias, ont des moyens de pression directe sur eux ? Ce livre entreprend de montrer qu'il existe une autre manière d'aborder les relations entre «la presse et l'argent». Dans une perspective structurale, les pressions, les manipulations, la mainmise de quelques patrons, auxquelles on s'arrête généralement, sont des manifestations assez secondaires de la subordination du champ journalistique au monde économique. Les arrangements par lesquels des journalistes ménagent l'image de ceux qui les financent font écran à un phénomène beaucoup plus important : la propension croissante des médias à relayer une vision conforme aux principes de l'économie libérale.

Le journalisme économique n'est pas seulement un très bon révélateur des relations qu'entretiennent, aujourd'hui, le monde journalistique et le monde économique. Il permet aussi de mieux comprendre quelques-unes des transformations majeures qui ont affecté, durant la période récente, le journalisme en France. Il met également en évidence, dans toute son étendue, le rôle joué par les médias dans la construction sociale de l'économie et dans la progression des politiques libérales contemporaines.

Sciences humaines
Divers
Liber
Date de parution 24/09/2004
26.40 € TTC
384 pages
EAN 9782020679220
Disponible en version numérique
E-Pub
18.99 € TTC
EAN 9782021284294

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer