Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

LE CORPS EST DEVENU UN OBJET D'HISTOIRE, CAR TRIBUTAIRE, DANS SES FORMES ET SES MISES EN SCÈNE, DE CONDITIONS MATÉRIELLES ET CULTURELLES QUI VARIENT.

C'est l'émergence du corps « moderne » qu'évoque d'abord ce livre - un corps dont les attributs sont imaginés indépendamment de l'influence des planètes, des forces occultes ou des amulettes. Non que disparaissent, loin s'en faut, les références sacrées. Mais un conflit de culture s'avive avec la Renaissance où le corps se singularise dans toute son autonomie. À quoi s'ajoute un intense travail de la modernité sur les frontières du soi, les pulsions, les désirs : contrôle des politesses et des sociabilités, polissage des violences, autosurveillance des gestes dans l'univers de l'intime. Une accentuation des affranchissements individuels balance une accentuation des impositions collectives.

Sciences humaines
Histoire
Date de parution 07/01/2005
40.60 € TTC
590 pages
EAN 9782020224529
Disponible en version numérique
E-Pub
28.42 € TTC
EAN 9782021007978

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer