Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

LE CORPS OCCUPE UN LIEU DANS L'ESPACE. IL EST LUI-MÊME UN TERRITOIRE QUI POSSÈDE SES ENVELOPPES : LA PEAU, LE HALO SONORE DE SA VOIX, L'AURA DE SA RESPIRATION.

Ce corps physique, matériel, peut être touché senti, contemplé. Les savants le manipulent et le dissèquent. Ils mesurent sa masse, sa densité, son volume, sa température. Ils analysent son mouvement. Ils le travaillent. Mais ce corps des anatomistes, des physiologistes et des gymnastes diffère radicalement du corps qui souffre et qui jouit.
Or, le plus souvent, les historiens se sont montrés oublieux de la tension instaurée entre l'objet de science, de travail, le corps productif, expérimental, le corps inclus dans l'univers technico-scientifique contemporain et la corps qui éprouve le plaisir ou la douleur. C'est le rétablissement d'un équilibre entre ces deux perspectives qui est tenté dans ce livre.
Le long XIXe siècle dont il est ici question était en outre suffisamment riche de novations pour justifier que l'accent fût mis sur des processus aussi actifs que l'emprise de la médecine anatomo-clinique et de la phrénologie, l'avènement de l'anesthésie, l'élaboration d'un imaginaire de la relation charnelle, l'émergence de la sexologie, l'essor de la gymnastique et du sport, l'apparition de nouvelles machines imposée par la révolution industrielle, ou le dessin de nouvelles représentations sociales du corps.

Sciences humaines
Histoire
Date de parution 07/01/2005
35.50 € TTC
466 pages
EAN 9782020224536
Disponible en version numérique
E-Pub
24.85 € TTC
EAN 9782021007961

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer