Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Tout jeune reporter-photographe, je suis envoyé à Tokyo en 1964. Le Japon accueille les premiers jeux Olympiques modernes. La télévision découvre le sport. Ses images, bien qu'elles soient encore en noir et blanc font des athlètes des stars authentiques et solitaires. Aux Jeux de Mexico, en 1968, les champions noirs se dressent contre la ségrégation, poings levés. Ils ont défié les dieux, en longueur, en hauteur, en vitesse. Jamais l'homme n'a été plus près des étoiles. Vient l'époque où sport et politique s'entremêlent, avec le drame de Munich en 1972 et sa meurtrière prise d'otages. Pourtant les Jeux continuent.

Les Africains courent encore plus vite et les femmes sautent de plus en plus haut: c'est la révélation des minorités et le triomphe du sport pour les citoyens du monde. En 1976, à Montréal, une petite Roumaine fait trembler de joie des millions de spectateurs. C'est la mondialisation des émotions et le signe précurseur de la chute des Murs: les Jeux sont en avance. À Moscou, en 1980, malgré les impressionnantes pyramides humaines de la cérémonie d'ouverture, tout le monde est reparti trop vite. La télévision est en couleurs...

Mais les images fixes, en noir et blanc, sont toujours là pour nous émouvoir, nous faire sourire et rêver.

Beaux-Livres
Photographie
Date de parution 07/05/2004
35.50 € TTC
352 pages
EAN 9782020633703
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer