Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Ce dernier ouvrage de l’« enfant terrible » de la philosophie des sciences est issu d’une série de conférences données par Paul Feyerabend en 1992. Il offre une synthèse de sa pensée sous une forme particulièrement vivante, comprenant ses échanges avec les auditeurs.

Il ne faut pas comprendre le titre comme une charge sans nuances contre la science, mais bien plutôt comme une protestation contre l’unilatéralisme de la pensée quand elle se revendique de la science seule. Feyerabend montre que nombre de considérations sur la nature des théories scientifiques sont tout simplement erronées et qu’elles conduisent à des généralités abstraites sans effets sur les problèmes les plus pressants de l’humanité – guerre, pauvreté, etc. Il conclut sur une défense iconoclaste de la valeur de l’expérience pratique pour équilibrer les prétentions d’une théorisation à tout-va.


Paul Feyerabend (1924-1994) fut le plus original philosophe des sciences du XXe siècle. D’origine autrichienne, puis naturalisé américain, il a enseigné dans de nombreuses universités. Ses principaux écrits, Contre la méthode, et Adieu la raison (publiés en version française au Seuil), ont rendu célèbre sa vision anarchiste et critique de la science.

Sciences humaines
Sciences
Science ouverte
Date de parution 18/09/2014
22.00 € TTC
192 pages
EAN 9782021119008
Disponible en version numérique
E-Pub
15.99 € TTC
EAN 9782021119022
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer