Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Le Plus Grand Salaud d'Amérique. J. E. Hoover, patron du FBI

J. E. Hoover est embauché par le «Bureau d'investigation» au lendemain de la Première Guerre mondiale. Sans délai, il se consacre à la chasse aux communistes, qui demeurera, toute sa vie, sa hantise. Nommé directeur en 1924, il sera le patron du FBI jusqu'à sa mort, le 2 mai 1972.

Les Etats-Unis lui «doivent» le laboratoire le plus moderne du monde, un archivage d'empreintes digitales qui englobait, au terme de sa carrière, 159 millions d'individus. Il a traqué toutes les «sarcières» possibles et imaginables, privilégiant les cibles en vue et ne négligeant aucun recoin de leur vie privée.

J. E. Hoover a servi huit présidents qui, tous, l'ont craint et ménagé. Celui qu'il haïssait le plus, J. F. Kennedy, n'osait s'attaquer à lui tant le dossier de ses frasques sexuelles était fourni. Hoover se passionnait pour les déviances idéologiques ou intimes, mais il combattait fort peu les gangsters et ne dédaignait point de jouer aux courses. On apprendra ici que ce puritain conservateur cachait un homosexuel honteux.

Avec un réalisme féroce, Anthony Summers nous fait revivre cinquante ans d'histoire américaine. Commentant son livre, Norman Mailer a écrit : «Hoover a fait plus de mal aux Etats-Unis que Joseph Staline...»

Documents
Biographies
Date de parution 15/09/1995
23.10 € TTC
384 pages
EAN 9782020207133

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer