Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Tu écriras mon nom sur les eaux

« Tu as voulu me tuer… Tu es comme ton père… Va-t’en de chez nous, maintenant ; je ne veux plus jamais te voir ici. » Tobie Ruau, né en 1895, est chassé à dix-sept ans par son parâtre de l’Essert-d’en-Haut, en Suisse. Il se met en quête de son père biologique et traverse l’océan pour le rejoindre aux États-Unis et tenter d’y vivre le rêve américain. Son chemin lui fait rencontrer un autre immigré, Isaac Milstein, toujours habité par sa femme et son fils disparus lors de la fusillade de l’escalier d’Odessa en 1905. Tobie parcourt la quasi-totalité d’un siècle violent et déchiré, où les hommes n'ont jamais autant cherché à devenir plus humains mais ont abdiqué leur humanité. C’est un être assumant tout ce qu’il a été qui se confie, dans les dernières années de sa vie, à son arrière-petit-neveu Jonas, offrant à celui-ci, par ses récits et ses confidences, de revivre ses aventures, ses combats, sa soif de justice, ses désillusions et de s’interroger sur lui-même, « car ce que sont les autres, c’est nous ». Dans ce magnifique roman d’aventures et de méditations, rédigé comme un western initiatique, Jean-François Haas donne toute la mesure de ses grandes qualités de narrateur, habile à manier plusieurs destins, et d’humaniste hanté par la question du mal et du salut.

Jean-François Haas est suisse. La plupart de ses précédents livres (cinq romans et un recueil de nouvelles, tous publiés au Seuil) ont été couronnés de prix ; certains ont été traduits en allemand et en roumain.

Littérature française
Romans
Cadre rouge
Date de parution 10/01/2019
22.00 € TTC
480 pages
EAN 9782021390032

Autour du livre

Les éditions du Seuil au salon du livre de Genève

Les éditions du Seuil au salon du livre de Genève


Venez rencontrer les auteurs du Seuil en dédicace et conférence !

Planning des rencontres Vendredi 3 mai : 16h / DAVID DIOP Ecrire l'histoire pour inventer demain : deux romans mémoires du sud et du nord, pour dire l’impasse et l’ambiguïté de la transmission. Avec Eugène Ebodé 16h-17h / SARAH CHICHE « Écrire la violence » L'apostrophe, rencontre avec Adeline Dieudonné   18h30 / DAVID DIOP Remise du prix Kourouma   19h30 / SARAH CHICHE « Les Mots DéLivrés (RTS) » Le salon en ville, émission de radio dans la villa Sarrasin Samedi 4 mai : 10h-11h30 / SARAH CHICHE « Rencontre francophone au Café Slatkine » Le salon en ville, rencontre avec Mélanie Chappuis et Véronika Mabardi au café Slatkine à Genève.   11h / DAVID...

Lire la suite

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer