Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Vox populi
Une histoire du vote avant le suffrage universel

L’élection n’a pas toujours été tenue pour le moyen le plus équitable, le plus efficace et le plus transparent de distribuer les charges et les honneurs publics ou de désigner ceux qui devaient contribuer à la fabrication de la Loi. Longtemps, d’autres systèmes ont joui d’un prestige égal sinon supérieur, qu’il s’agisse du tirage au sort, de l’hérédité, de la cooptation ou de l’appel à l’Esprit Saint.


Les élections existaient pourtant, dans d’innombrables lieux et institutions : les villes et les villages, les ordres religieux et les conclaves – où agissait justement l’Esprit Saint – les universités et les académies. Mais elles servaient en réalité d’autres fins que la sélection des meilleurs représentants et la juste répartition des charges, comme la reproduction sociale des élites, la défense de l’orthodoxie… Elles n’avaient finalement pas grand-chose à voir avec la démocratie.


C'est ainsi l'idée d'un progrès linéaire des institutions représentatives depuis la fin du Moyen Âge jusqu'aux révolutions du XVIIIe siècle que met en cause Olivier Christin. Une contribution importante aux débats contemporains sur la démocratie représentative.

Sciences humaines
Histoire
Liber
Date de parution 13/02/2014
20.00 € TTC
288 pages
EAN 9782020629485
Disponible en version numérique
E-Pub
14.99 € TTC
EAN 9782021156171
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer