Skip to main content
 

La Fin du politique

Vivons-nous la fin de l'âge politique ?
C'est ce qu'affirme implicitement la science politique dominante, à la suite des principaux théoriciens américains tels que Parsons, Deutsch, Easton, Dahl, Blau, etc. Sous l'influence grandissante de la science et des techniques, les sociétés occidentales seraient parvenues à rejeter les chimères idéologiques génératrices des déséquilibres et des conflits permanents. Il serait désormais possible à des élites professionnelles politiquement neutres d'organiser scientifiquement la société, dans le sens de l'intérêt général, à l'écart des phénomènes anciens de pouvoir et de domination.
L'administration scientifique des choses par des élites spécialisées remplacerait le gouvernement des hommes, cependant que la masse des citoyens se contenterait de son intégration dans des groupes primaires affectifs.
Pierre Birnbaum montre que ces tendances actuelles sont un nouvel avatar des courants organicistes et positivistes du dix-neuvième siècle (Saint-Simon, Spencer, Auguste Comte, etc.) qui s'opposent aux théories classiques de la démocratie fondées sur la participation des citoyens.
Le bilan critique de ce modèle dominant devrait permettre de réagir contre ce qu'il faut bien appeler une régression et une tentative pour détourner les hommes de la maîtrise de leur destin collectif.

Documents
Politique
Date de parution 01/05/1975
22.90 € TTC
288 pages
EAN 9782020027908
Disponible en version numérique
E-Pub
16.99 € TTC
EAN 9782021336481
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer

Se connecter à son espace pro

s’inscrire à l’espace pro

CAPTCHA This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
13 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer