Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

« Passer à côté de la voix de Wolf Wondratschek au milieu du brouhaha de la littérature contemporaine serait une erreur colossale. » – Patrick Süskind

« Wondratschek écrit comme Glenn Gould jouait du piano. » – Stuttgarter Zeitung

Vienne est une ville étrange et magique. Le passé y bruisse dans les cafés où l’on vient tuer les heures et ressasser les souvenirs d’une gloire perdue, que ce soit celle de l’Empire de jadis ou les splendeurs et misères d’une histoire d’amour. C’est là, dans l’un de ces cafés, que l’anonyme narrateur rencontre un drôle de personnage : Souvorine. Ancien pianiste de renommée internationale, ce vieux monsieur russe, tantôt volubile, tantôt taiseux, d’une franchise déconcertante que contredit un goût prononcé pour le secret, approche du terme de sa vie, et entreprend de raconter celle-ci au candide narrateur fasciné. S’ensuit une série de rencontres, ponctuées d’aveux, d’emportements et d’anecdotes, à travers lesquels s’esquisse en mosaïque un vaste panorama du destin et du déclin d’une Europe aujourd’hui vide de sens et de sensibilité. Rhapsodique, mélancolique, Autoportrait au piano russe est une sonate littéraire, pleine de rage et d’élégance, en forme de variations virtuoses autour de la beauté, de la musique, de la passion et de l’éternité.

Traduit de l’allemand par Julien Lapeyre de Cabanes

Wolf Wondratschek, né en 1943 à Rudolstadt, en Thuringe, a étudié la littérature et la philosophie à Heidelberg, Göttingen et Francfort. Son premier livre, en 1969, Quand la journée commençait encore avec une blessure par balle, a immédiatement fait de lui un auteur « culte ». Auteur d’une œuvre abondante et éclectique (romans, poésie, nouvelles, critiques), premier écrivain beat outre-Rhin, ce grand amateur et spécialiste de musique, à la fois classique et iconoclaste, est une figure tutélaire majeure mais méconnue du paysage littéraire allemand de la deuxième moitié du vingtième siècle. Autoportrait au piano russe est son premier livre publié en France.

Littérature étrangère
Romans
Cadre vert
Date de parution 03/10/2019
22.00 € TTC
256 pages
EAN 9782021411218

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer