Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

De l'essence ou du nu

Tout désigne le Nu comme un phénomène qui a si bien « collé » à la culture européenne que nous n’en sommes jamais sortis. Tant il relie l’Occident d’un bord à la lettre, y compris la photographie, et a servi continûment de base dans la formation des Beaux-Arts. L’Église a pu rhabiller le sexe, mais elle a gardé le nu.

En revanche, s’il est espace culturel où le nu n’a jamais pénétré, où il soit resté complètement ignoré, c’est bien en Chine. Or, c’est là une donnée d’autant plus surprenante que la tradition artistique chinoise a largement développé la peinture et la sculpture des personnages.

Une absence aussi radicale, et qui ne souffre pas d’exception, exige donc qu’on l’envisage de plus près. Car elle renvoie à une impossibilité.

Nous voici donc conduits à nous interroger sur la condition de possibilité du nu : à quoi, d’un point de vue théorique, a-t-il dû de s’interposer entre la chair et la nudité, le désir et la honte ? Rouvrant ainsi un accès sensible à l’ontologie, François Jullien en fait le révélateur de notre quête de l’en-soi et de la présence, en même temps qu’il met au jour un nouvel objet d’autant plus intéressant à penser qu’il est à identifier par son absence : « le Nu impossible ».

Sciences humaines
Divers
Date de parution 03/11/2000
23.10 € TTC
160 pages
EAN 9782020372886
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer