Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

L'Année de la mort de Ricardo Reis

On sait que le poète portugais Fernando Pessoa (1887-1935) s’était exercé à la production de ce qu’on appelle des hétéronymes : un groupe d’écrivains de noms divers et d’esthétiques différentes auxquels il attribuait certaines de ses œuvres. Le roman de José Saramago est l’histoire, en quelque sorte devenue indépendante, d’un de ses hétéronymes, Ricardo Reis – poète, d’après son « œuvre », de la fuite du temps et épicurien à la « sérénité crispée » -, tout de suite après la mort de Pessoa.

Ricardo Reis, parti du Portugal au moment des troubles nés de l’instabilité de la jeune république, et après avoir vécu dans un exil doré au Brésil, revient donc – ayant perdu son créateur – à la découverte d’une Lisbonne nostalgique et policière où il exerce la profession de médecin, non sans céder de temps en temps à des passions brèves. Mais il n’en finit pas pour autant avec celui dont, dès l’abord, il va visiter la tombe et qui revient le voir régulièrement.

Il s’agit donc ici d’une fiction greffée sur une fiction et engendrant un mystérieux jeu de miroirs : les reflets se multiplient à l’infini, renvoient les uns aux autres, créant une singulière galaxie. Qui ne va pas sans une interrogation profonde sur la vérité et l’unicité du sujet.

Littérature étrangère
Romans
Cadre vert
Date de parution 01/10/1988
24.40 € TTC
384 pages
EAN 9782020103473
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer