Skip to main content
 

Geschlecht III
Sexe, race, nation, humanité

Geschlecht : ce mot allemand, qui a donné son titre générique à une série de quatre études consacrées par Jacques Derrida à la philosophie de Martin Heidegger, est proprement intraduisible en français. C’est que le mot a partie liée tout à la fois avec « sexe », « race », « nation », « humanité ». Or, telles sont bien les catégories que Derrida entend explorer dans l’œuvre de Heidegger.

Dans ce troisième volume de la série, c’est avant tout la dimension politico-sexuelle et la notion de patrie qui sont au cœur de l’enquête. Occasion, pour Derrida, de penser une sexualité plus radicale que la binaire, occasion aussi pour lui de dénoncer un nationalisme de nature troublante chez Heidegger – une approche pour le moins ambiguë par rapport à celle du nazisme dont elle prétend pourtant s’écarter.

Cette édition donne à lire une étude qui paraissait perdue à jamais. L’équipe de chercheurs qui en a établi le texte fait donc œuvre intellectuelle et éditoriale majeure.

Ce volume III prend désormais place dans la série des Geschlecht : I. Différence sexuelle, différence ontologique (in Psyché, Inventions de l’autre, Galilée, 1987) ; II. La Main de Heidegger (ibid.) ; IV. L’Oreille de Heidegger : philopolémologie (in Politiques de l’amitié, Galilée, 1994).

Édition établie par Geoffrey Bennington, Katie Chenoweth et Rodrigo Therezo.

Préface par Rodrigo Therezo.

Sciences humaines
Philosophie Bibliothèque Derrida
Date de parution 04/10/2018
21.00 € TTC
184 pages
EAN 9782021393767
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer

Se connecter à son espace pro

s’inscrire à l’espace pro

CAPTCHA This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
13 + 5 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer