Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Avec Le Règne et la Gloire, l’enquête sur la généalogie du pouvoir entreprise par Giorgio Agamben depuis plusieurs années atteint une articulation décisive.

Deux questions orientent la recherche : 1) Pourquoi, en Occident, le pouvoir a-t-il pris la forme d’une « économie », c’est-à-dire d’un gouvernement des hommes et des choses ?

2) Et, si le pouvoir est avant tout gouvernement, pourquoi a-t-il besoin de la gloire, c’est-à-dire de cet appareil cérémonial et liturgique qui l’accompagne depuis le début ?

En essayant de répondre, dans le sillage de Michel Foucault, à la première question, Giorgio Agamben découvre que, lors des premiers siècles de l’histoire de l’Église, la notion d’oikonomia a joué un rôle décisif dans l’élaboration de la doctrine trinitaire : c’est comme une « économie » de la vie divine que la Trinité a été rendue compatible avec le monothéisme. La fusion de ce paradigme économique avec l’idée de Providence se trouve ainsi, de manière insoupçonnée, à l’origine de bien des catégories fondamentales de la politique moderne, depuis la théorie démocratique de la division des pouvoirs jusqu’à la doctrine stratégique des « effets collatéraux», depuis la « main invisible » du libéralisme de Smith jusqu’aux idées d’ordre et de sécurité. Cependant la nouveauté la plus grande peut-être qui émerge de cette recherche, c’est que le pouvoir moderne n’est pas seulement « gouvernement » mais aussi « gloire » et que les cérémonies, les liturgies et les acclamations que nous sommes habitués à considérer comme un résidu du passé ne cessent de constituer la base du pouvoir occidental.

À travers une analyse passionnante des acclamations liturgiques et des symboles cérémoniaux du pouvoir, du trône à la couronne, de la pourpre aux faisceaux romains, Giorgio Agamben construit une généalogie inédite qui éclaire d’un jour nouveau la fonction du consensus et des médias dans les démocraties modernes.



Giorgio Agamben, philosophe, enseigne à l’université de Venise. Il est l’auteur d’une œuvre considérable. Le Seuil a publié entre autres livres Homo sacer I. Le pouvoir souverain et la vie nue (1997), et Homo sacer, II, 1. État d’exception (2003).



Sciences humaines
Philosophie
L'Ordre philosophique
Date de parution 25/09/2008
26.40 € TTC
448 pages
EAN 9782020961936
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer