Skip to main content
 

La Disparition de Deborah L.

« Comment en suis-je venu à m’intéresser au sort de Deborah Lifchitz, pour quelle raison ai-je un jour résolu de m’attacher au destin de cette femme dont l’existence ne me fut révélée que par hasard, au travers d’une émission sur les rites et coutumes du peuple dogon ? La seule explication que l’on peut avancer est l’étrange coïncidence qui, peu après que j’eus entendu son nom pour la première fois, me fit à nouveau croiser sa route dans un environnement cette fois bien différent : loin des Dogon, de leurs masques et de leurs danses rituelles, Deborah Lifchitz brûlait des lettres dans une obscure caserne de l’est de Paris en attendant son transfert pour Drancy… »


À la fois enquête historique et récit introspectif où se mêlent vérité et fiction, le présent livre réussit le tour de force de se jouer des pesanteurs de l’histoire comme de la légèreté des consciences. Car en partant sur les pas d’une ethnologue inconnue, disparue en 1942, c’est bien à la découverte de ses propres racines que l’auteur de ces lignes se lance sans le vouloir, avec une ingénuité qui force le respect, mais ne facilite guère ses investigations, et un sens de la narration qui privilégie rebondissements et quiproquos.


Michael Freund est né Lausanne en 1944. La Disparition de Deborah L. est son premier récit.


Documents
Témoignages
Date de parution 08/03/2012
19.30 € TTC
192 pages
EAN 9782021057614
Disponible en version numérique
E-Pub
0.00 € TTC
EAN 9782021079524
Vous aimerez aussi
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer

Se connecter à son espace pro

s’inscrire à l’espace pro

CAPTCHA This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer