Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

La Science des adieux

Nadejda n’a que dix-neuf ans quand elle rencontre Ossip, le 1er mai 1919 ; elle est fascinée par ses vers, convaincue de partager avec lui quelque chose de mystérieux, «l’insouciance et la conscience d’une catastrophe inéluctable ». Un amour absolu naît aussitôt entre eux. Tout au long de leurs vingt ans de vie commune, dans un pays bouleversé par la révolution et la guerre civile, affrontant la misère et la faim, la maladie, la peur, les délations, les vexations littéraires et politiques, les époux Mandelstam vagabondent, de Kiev à Leningrad, puis en Crimée, à Moscou, en Arménie, à Yalta... jusqu’en 1938, année où Ossip est déporté et meurt dans un goulag sibérien.

Au fil des années, Nadejda est devenue la mémoire vivante de ce poète habité. Pressentant la persécution dont il sera victime, elle a retranscrit ses vers, les a appris par cœur et diffusés auprès de leurs amis. C’est ainsi qu’elle donnera aux poèmes de son mari le destin public que l’Union Soviétique avait peu à peu nié à cet homme ayant « l’habitude dangereuse de dire ce qu’il pense ».

Derrière le portrait de cet être fragile qui fut l’un des plus grands poètes du XXe siècle, Elisabetta Rasy dépeint la Russie des années trente, en faisant revivre la tragédie des artistes d’avant-garde.


Traduit de l'italien par Nathalie Bauer

Littérature étrangère
Romans
Cadre vert
Date de parution 08/02/2007
20.30 € TTC
264 pages
EAN 9782020858748
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

acheter ce livre

À côté de chez moi

Cliquez pour trouver la librairie la plus proche de chez vous.

Parislibrairies.fr Placedeslibraires.fr

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer

acheter ce livre

Sur internet

Cliquez sur le lien de votre choix.

Fermer
Fermer