Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Lettres de prison. Précédé de: Pour Gabrielle, par Raymond Jean

Il est délicat de publier les lettres d’une morte. Si je le fais ici, conscient des légitimes hésitations de la famille de Gabrielle Russier et ses amis les plus proches, mais avec leur accord, c’est pour deux raisons. La première : après tout ce qu’on s’est permis d’écrire ici et là sur Gabrielle, sans la connaître ou en l’ayant connue (et je ne réserve pas un traitement de faveur à mon propre texte), il m’a semblé indispensable de la laisser s'exprimer elle-même, de lui donner « la parole ». La deuxième : il m’a paru difficile de ne pas faire sortir de l’ombre des lettres qui constituent, à mon sens, un document humain d’une qualité exceptionnelle. Elles sont de nature à permettre, aux yeux de n’importe qui, ce qu’on pourrait appeler la "réhabilitation" de Gabrielle. Ses épreuves s’y reflètent avec une vérité bouleversante. On y suit pas à pas le progrès de son désespoir, et quelquefois de son espoir. Elles expriment ce qu’elle a vécu mieux que tous les commentaires et rendent un son qui ne trompe pas. Comme je l’ai dit, elles sont authentiquement "le journal d’une angoisse". À l’heure où l’on privilégie volontiers la "littérature de témoignage", elles apparaissent en outre, souvent, comme l’œuvre d’un véritable écrivain. La plupart d’entre elles ont été écrites de prison – lors du deuxième séjour aux Baumettes, en avril, mai et juin 1969. Un certain nombre, pourtant, sont antérieures et sont données à titre de repères. D'autres enfin, plus rares mais particulièrement importantes, ont été envoyées de "La Recouvrance", la maison de repos des Pyrénées, quelques semaines et parfois quelques jours avant le suicide de Gabrielle.

Raymond Jean

Documents
Biographies
Documents (H. C.)
Date de parution 02/11/2020
19.00 € TTC
144 pages
EAN 9782020016292

Vous aimerez aussi

 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer
Fermer