La Douleur porte un costume de plumes Max Porter

Paru le 14/01/2016

Une mère meurt. Elle laisse derrière elle deux petits garçons et leur père terrassés par le chagrin. Un soir, on frappe à la porte de leur appartement londonien. Surgit alors un étrange personnage : un corbeau, doué non seulement de parole mais d’une verve enfiévrée, d’un aplomb surprenant et d’un sens de l’humour ravageur. Qu’il soit chimère ou bien réel, cet oiseau de malheur s’est donné une mission auprès des trois âmes en péril. Il sera leur confident, baby-sitter, analyste, compagnon de jeu et d’écriture, l’ange gardien et le pitre de service — et il les accompagnera jusqu’à ce que la blessure de la perte, à défaut de se refermer, guérisse assez pour que la soif de vivre reprenne le dessus.

Bouleversante, hilarante, audacieuse et unique, cette fable moderne est un bijou littéraire qui nous rappelle ceci : ce sont les pouvoirs de l’imaginaire et la force des mots qui nous tiennent en vie.


« Ce petit livre est à chérir et à savourer. » — The Telegraph


Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Charles Recoursé



Max Porter est éditeur pour la maison d’édition britannique Granta. Il vit à Londres avec sa femme et leurs trois enfants. La douleur porte un costume de plumes est son premier livre.


Après des débuts dans l’édition, Charles Recoursé se consacre aujourd’hui à la traduction (David Foster Wallace, Tao Lin, Lydia Millet, Brian Hart). Il fait partie du collectif inculte.

Littérature étrangère
Romans
Collection : Cadre vert
Format : Broché
Pages : 128
EAN : 9782021243567 14.50 € TTC
Disponible en version numérique
Format : E-Pub
10.99 € TTC
EAN : 9782021243581

Les avis de lecture...

Le Monde des Livres Florence Noiville

La Douleur porte un costume de plumes

Un premier livre inclassable, drôle, sautillant, ébouriffé à l'image de l'oiseau, son héros.
LiRE Hubert Artus

La Douleur porte un costume de plumes

Aussi concis et ciselé qu'éblouissant, ce premier roman est une révélation à plus d'un titre.
Transfuge Oriane Jeancourt Galignani et Damien Aubel

La Douleur porte un costume de plumes

Le corbeau d'Edgar Poe gonfle son plumage de jais dans le beau et poignant conte de deuil de Max Porter.
Livres Hebdo K.E.

La Douleur porte un costume de plumes

Un magnifique conte pour les grands.
Librairie Page et Plume (Limoges) Aurélie Janssens

La Douleur porte un costume de plumes

Un magnifique bijou drôle et fantaisiste sur le deuil et surtout sur la vie qui doit continuer ensuite, malgré tout. Premier roman époustouflant.
Librairie du Tramway (Lyon) Charlène Busalli

La Douleur porte un costume de plumes

Avec cette fable plus poétique que véritablement romanesque, Max Porter livre un superbe texte sur le deuil, de ceux qui nous rappellent tout le pouvoir de la littérature : celui, en l'occurrence, de transformer la douleur fulgurante de la perte en une beauté stupéfiante.
thetruewrittingbyatraveler 27/12/2023

« Je ne vais pas dire que je recommande ce livre car je pense sincèrement qu'il ne plaira pas à tout le monde. Cependant, je vais quand même affirmer que cet ouvrage est l'un des plus percutants que... » Lire plus

EmmaNef 06/05/2023

« Si vous lisez ce livre, attendez vous à de l'absurde ! Et dans cet absurde, il y règne énormément de poésie, de délicatesse. J'ai ri, j'ai pleuré. Je me suis laissée bercer par Corbeau de son doux ch... » Lire plus

cathfd 01/05/2021

« Derrière ce titre énigmatique, se cache un écrit plein de vie, n'ayez pas peur ! C'est un premier roman court (128 pages) totalement atypique, quelquefois déstabilisant, dans sa forme et son style, e... » Lire plus

monprecieuxlivre 06/05/2020

« Bonsoir à toi qui passe par là. Il est 20h43 quand je débute cette chronique et je viens de lire la dernière page de l'ouvrage de Max Porter, " La douleur porte un costume de plumes ". C'est avec les ... » Lire plus

Ladybirdy 21/07/2018

« Comment faire face à la perte d'un être cher, comment apprivoiser le deuil, comment un corbeau peut t'il déployer ses ailes pour que la douleur s'envole à son tour... Un très joli premier roman qu... » Lire plus

decloitrecynthiaz 26/01/2018

« J'ai mis du temps à entrer dans cet étrange livre mais lorsque j'ai mis mon cerveau de côté et que j'ai laissé mes émotions travaillées, je l'ai dévoré. Je le referme les yeux humides. » Lire plus

MarianneL 01/01/2018

« Un journal de deuil inventif et poignant, désespérant et merveilleusement drôle. Miraculeusement, et comme Philippe de Jonckheere dans «Une fuite en Égypte», Max Porter réussit dans ce premier livr... » Lire plus

LadyDoubleH 06/06/2017

« Maman est morte, laissant papa « aussi vidé qu'un pendu » et les garçons tout seuls. Jusqu'à ce que survienne Corbeau. Gigantesque, hallucinant ; salvateur. « (Corbeau) Dans d'autres versions je suis ... » Lire plus

sl972 17/03/2017

« Une femme meurt, laissant derrière elle un mari et deux fils. Comment faire pour continuer à avancer, sans céder au désespoir ? Comment réapprendre à vivre, quand on ne fait que survivre ? Difficile d... » Lire plus

lucia-lilas 16/12/2016

« Trois voix : Papa, les garçons, Corbeau. Maman vient de mourir, Papa est « aussi vidé qu'un pendu », détruit, anéanti. Les garçons n'y comprennent rien. Devenus orphelins, ils proclament : « Nous... » Lire plus

MD68 14/06/2016

« Un homme se retrouve seul avec ses enfants après la mort de sa femme. Un corbeau un peu grande gueule et pas gêné du tout va les aider à traverser leur deuil pour repartir de plus belle, armés de leur... » Lire plus

jonask54 09/06/2016

« Ce roman mélange différents genres littéraires et n'a de "roman" que l'appellation donnée par l'éditeur. En effet, l'auteur emprunte à la fable, au théâtre, à la poésie notamment, ce qui fait sa singu... » Lire plus

Bazart 04/04/2016

« Un papa et deux garçons doivent survivre à mort de la maman. Un papa qui fait ce qu'il peut pour ne pas être fracassé de chagrin et deux enfants qui font ce qu'ils peuvent pour continuer de grandir c... » Lire plus

livreclem 04/04/2016

« Un gros coup de coeur pour ce récit qui mêle conte, théâtre, poésie. Deux garçons perdent leur mère, restés seuls avec leur père, leur apparaît alors un corbeau pour les aider à traverser cette période... » Lire plus

motspourmots 16/03/2016

« Sachez qu'en ouvrant ce livre vous serez face à l'inconnu. La forme, la structure, les ressorts, tout est neuf, inédit. Roman, conte, poème... on ne sait pas vraiment à quoi on a affaire, même après l... » Lire plus

VanessaV 07/03/2016

« Elle vient de mourir: la femme, la mère. Ce jeune veuf, papa, se confronte à la compassion des voisins, de sa famille, de celle de la défunte, des amis. Il n'y a pas eu la voix de l'urgence pour que ... » Lire plus

Nadael 02/03/2016

« Un père et ses garçons se retrouvent seuls soudainement, recroquevillés dans leur cocon. Blottis les uns contre les autres et pourtant enfermés chacun dans le mutisme. Ils sont là, tous les trois, à ... » Lire plus

Ikebukuro 29/02/2016

« Un petit livre totalement atypique et tellement intense qu'une fois refermé on n'a qu'une envie, le relire ! Le relire pour savourer à nouveau chaque mot, chaque dialogue, retrouver le corbeau et sa f... » Lire plus

LeaTouchBook 25/02/2016

« Voilà un livre qui aura fait parler de lui, un livre singulier, unique et d'une grande originalité ! Si au début de ma lecture j'étais extrêmement surprise du style de l'auteur, de sa façon de narr... » Lire plus

Domisol 11/02/2016

« Dans cette fable contemporaine et fantastique, il met en scène un père et ses deux enfants, confrontés à la mort de leur femme et mère. Comment surmonter la douleur ? la comprendre ? Continuer à vivre... » Lire plus

Découvrir

Vidéos

La douleur porte un costume de plumes

Max Porter est éditeur pour la maison d’édition britannique Granta. Il vit à Londres avec sa femme et leurs trois enfants. La douleur porte un costume de plumes est son premier livre. Il nous en dit un peu plus sur ce petit bijou.
Vidéos

La douleur porte un costume de plumes - Max porter

Max Porter nous présente son dernier ouvrage, La douleur porte un costume de plumes.