Paru le 01/03/2012

Du Condottière, Perec dit qu’il est « le premier roman abouti » qu’il parvint à écrire. Plus d’un demi-siècle après sa rédaction (1957-1960), trente ans après la mort de Perec, le 3 mars 1982, on va pouvoir enfin découvrir cette œuvre de jeunesse, égarée puis miraculeusement retrouvée.


Gaspard Winckler, le héros de ce roman, s’est voué depuis des mois à réaliser un faux Condottière qui rivalise à tout point de vue avec celui du Louvre, peint par Antonello de Messine en 1475. Prince des faussaires, il n’est pourtant que le simple exécutant d’un commanditaire, Anatole Madera.

Tel un roman policier, la première page du livre s’ouvre sur l’assassinat de Madera par Winckler. Pourquoi ce meurtre ? Pourquoi Gaspard Winckler a-t-il échoué dans son projet d’égaler Antonello de Messine ? Que cherchait-il en devenant un virtuose du faux ? Que voulait-il capter dans l’image de maîtrise et d’énergie donnée par le visage de ce guerrier ? Pourquoi vit-il l’assassinat de Madera comme une libération ?


Le thème du faux parcourt toute l’œuvre de Perec. Le personnage de fiction nommé Gaspard Winckler apparaît dans La Vie mode d’emploi et W ou le souvenir d’enfance. Le dernier roman publié du vivant de Perec, Un cabinet d’amateur, est une éblouissante construction autour des sortilèges de la copie et du faux.

Le Condottière permet d’entrevoir les enjeux de cette quête : comment, en se débattant avec le faux, parvenir à la conquête du vrai.




Roman inédit, Le Condottière est le dixième titre de Georges Perec publié dans « La Librairie du XXIe siècle » au Seuil.

Littérature française
Romans
Collection : La Librairie du XXIe siècle
Format : Broché
Pages : 224
EAN : 9782021030532 17.20 € TTC
Disponible en version numérique
Format : E-Pub
6.99 € TTC
EAN : 9782021078930

Les avis de lecture...

Elle Hélèna Villovitch

Le Condottière

Les thèmes du faux et des fausses pistes déjà présents dans toute son oeuvre, c'est ce qui rend ce roman si précieux, comme la pièce manquante du puzzle toujours inachevée.
Livres Hebdo Alexandre Fillon

Le Condottière

Libération Philippe Lançon

Le Condottière

Le Point Marc Lambron

Le Condottière

JLM56 14/05/2012

« A la première page du livre de Perec l'intrigue est dévoilé : un assassinat et le coupable est connu : Gaspart Winckler. Même si ce n'est pas une nouveauté quelle belle première contrainte pour Perec... » Lire plus

MlleLit 01/04/2012

« Roman de jeunesse de Perec publié pour la première fois. Une réflexion sur le faux sous fond de roman policier bien tourné quoique parfois trop foisonnant. A lire après le reste de l'oeuvre de l'auteu... » Lire plus